La bonne distance

La bonne distance

Je n’ai rien raconté de précis concernant mes courses ou mes entraînements depuis le Trail des Garciaux : je ne voyais pas comment écrire quelque chose de nouveau par rapport aux récits précédents. Pire : elles se sont très bien passées, ce qui ne fait pas bonnes histoires. Ca n’a pas empêché ma pratique d’évoluer entre temps et il est temps de consigner ici quelques unes de mes réflexions, des fois que ça soit utile à quelqu’un ou à mon futur moi.

Lire la suite

Publicités

Courir un 10 km nocturne en sandales Huaraches

«Je suis désolé Yann, finalement je pourrais pas venir aux Foulées de l’éléphant avec toi» me dit Jean-Rémy. Je suis un peu déçu, j’étais plutôt content de pas partir seul sur une course pour une fois. J’ai pas tant que ça envie de les courir ces 10 kilomètres sur route, après le semi-marathon d’Orvault (récit) je suis un peu en indigestion de bitume. Du coup pour ramener un peu de défi et de motivation j’avais en tête de les courir en sandales Huaraches, ces 10 kilomètres. Et pourquoi pas ? J’avais déjà bouclé pas loin de 10km à l’entraînement avec, logiquement ça passe.

Lire la suite

Récit du trail des Garciaux 2016

Récit du trail des Garciaux 2016

Mai 2016. Il fait … chaud… Les visages rougissent et ruissellent, écrasés de soleil. Nous courons d’un pas cadencé en file indienne en direction de la prochaine forêt dont nous anticipons la fraîcheur bienvenue. Depuis la grande pénurie d’essence et de pétrole, nous avons du réapprendre à organiser nos vies : nos déplacements, notre nourriture, nos lieux d’habitation, tout a changé. Quant aux coureurs, ils ont désormais un statut spécial : celui de pouvoir rejoindre des points éloignés pour distribuer ou aller chercher matériel et denrées diverses en passant par les terrains les plus escarpés. En seulement trois heures, nous pouvions rejoindre les villages de la vallée, et les plus aguerris d’entre nous repartaient presque aussitôt pour ramener leur butin le jour même. Le trail était mon loisir, il est désormais un ingrédient indispensable de ma survie et notre sport une caste respectée.

Lire la suite

Récit du Millevaches Monédières Raidlight Trail

Récit du Millevaches Monédières Raidlight Trail

(Crédit photo : Jacques Dehlière. (Je suis le type de gauche))
« Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises des illusions ». C’est par cette citation éloquente de Boulet que je pourrais illustrer ma confrontation au bestial Millevaches Monédières Raidlight Trail. Une course un peu spéciale à mes yeux puisqu’elle se déroule non-loin de là où j’ai grandi en Corrèze.
Lire la suite

Récit du trail des galopades tranchaises

Récit du trail des galopades tranchaises

Et voilà c’est fait, j’ai couru mon premier trail, et j’ai adoré.  Un très joli parcours qui sillonne les pinèdes vallonnées puis offre une superbe échappée au bord de la mer; une organisation au top, de jolies rencontres et un temps qui fut au final magnifique en dépit d’une météo boudeuse qui s’obstinait à nous annoncer de la pluie tout le week-end.

Lire la suite

Mon premier semi-marathon – suite et fin

Mon premier semi-marathon – suite et fin

Il est 10h00, le départ du semi-marathon d’Orvault 2016 est donné. C’est agréable de participer à une course à taille humaine et de partir à l’heure ! Nous nous élançons sur la route pendant que le speaker nous annonce que « ceux ou celles qui ont des écouteurs pour la musique seront disqualifié-e-s, ce qui serait dommage ». Certes. Je suis en queue de peloton mais avec un objectif de 2h00,  inutile que je m’affole et que je joue des coudes, je pars tranquillement. Lire la suite

Mon premier semi-marathon – Antépisode où l’on croise une femme squelette.

Mon premier semi-marathon – Antépisode où l’on croise une femme squelette.

Au moment de préparer mes affaires, je jette un oeil à ma montre GPS: depuis ma récente diatribe à ce sujetje ne la prends que rarement pour être plus à l’écoute de mes sensations. Mais la confiance en moi est fragile ces jours-ci, alors je décide de m’autoriser tout ce qui peut me rassurer pour demain et je la glisse sans plus de scrupules avec le reste de mes affaires . Je fais même preuve d’une superstition inhabituelle en épinglant à ma ceinture de course un vieux pin’s représentant une rune islandaise que j’ai retrouvé par hasard ce soir. J’avais adoré mon voyage en Islande. Peut-être qu’un jour j’aurais la chance de faire un trail dans les paysages extraterrestres de Landmannalaugar ?

Lire la suite