Courir à Nantes : nouvelle ville, nouveau décor

Après 6 années passées à Paris, j’habite désormais à Nantes à deux pas des sentiers du canal de l’Erdre. A Paris je n’étais pas à plaindre : près de l’atypique coulée verte j’avais le privilège de pouvoir rejoindre par cette jolie promenade les bois de Vincennes qui constituent un agréable terrain de jeu. Mais comble de la joie du coureur, je n’ai aujourd’hui plus qu’à sortir de chez moi et rejoindre le bout de la rue pour profiter de charmants sentiers au bord de l’eau, sans qu’aucune voiture ni feu rouge ne viennent jamais m’interrompre.

J’en profite pour m’éclater en Five Fingers sur des surfaces funs qui procurent plein de sensations diverses (boue, terre tassée ou meuble, cailloux, herbes, rochers … ). C’est l’utilisation que je leur préfère étant plus à l’aise en chaussures amorties ou pieds nus sur bitume. Cette nouvelle configuration me facilite grandement la vie pour tester dans la mesure du possible l’entrainement doux quasi quotidien tel qu’expérimenté récemment avec succès par Grégory ou Richard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s