Carton jaune ! Tendon d’Achille.

Carton jaune ! Tendon d’Achille.

Mon corps m’a adressé un carton jaune : une raideur puis douleur au tendon d’Achille gauche à la fin d’une sortie. Je suis surpris car je n’ai absolument rien vu venir. j’imaginais probablement que les blessures étaient d’adorables petits êtres courtois qui envoyaient un texto avant de sanctionner l’innocent coureur. « T’arrêtes tes conneries maintenant sinon je repasse demain et tartagueule à la récré ! lol bisous. Ta prochaine blessure. » Lire la suite

Meurs, montre GPS.

Je viens de refermer un magazine de jogging avec un hors-série sur le marathon et sa préparation. Tout à coup j’ai le tournis et à dire vrai presque la nausée : je fais une indigestion de fractionnés, de temps de récupération, de vO2max, du nombre et de type de sorties par semaine qu’il faut faire, de leur durée, du pourcentage de fréquence cardiaque à ne pas dépasser. Je dois calculer tout un tas de machins et de bidules grâce à des accéléromètres sur mes chaussures, un GPS au poignet, un satellite dans le cul.

Lire la suite

Marathon de Nantes, semaine sans viande et changement d’entrainement

Marathon de Nantes, semaine sans viande et changement d’entrainement

Je me suis officiellement inscrit hier à mon tout premier marathon qui sera donc le marathon de Nantes , le 16 avril prochain. Mon coeur a balancé longtemps entre ce marathon et un trail en Haute-Correze qui a lieu une semaine après, mais je cède finalement au désir de cocher la case « marathon » dans mon CV quasi-vierge de coureur. Sans doute un peu en quête de légitimité. Lire la suite

Courir à Nantes : nouvelle ville, nouveau décor

Après 6 années passées à Paris, j’habite désormais à Nantes à deux pas des sentiers du canal de l’Erdre. A Paris je n’étais pas à plaindre : près de l’atypique coulée verte j’avais le privilège de pouvoir rejoindre par cette jolie promenade les bois de Vincennes qui constituent un agréable terrain de jeu. Lire la suite